Question investissement

Question investissement

Investir, oui, mais pourquoi ?

L’investissement est une merveilleuse chose en ce sens il nous permet de nous projeter dans notre avenir. Exercice complexe par excellence, se projeter sur notre propre avenir par nos propres décisions se rattache très rapidement à la question de ce que nous souhaitons faire de notre vie, de nous-même.

Seulement, penser nos décisions comme vecteurs de nos actions lorsque nous faisons face à l’argent est une rude tâche. Se projeter comme étant un protecteur de la cause animale fait appel à des convictions profondes. Se projeter dans sa vie en imaginant un modèle familial qui nous convient et se sentir équilibré est une autre paire de manches.

D’un côté ce sont des notions de valeurs qui se posent, de l’autre des notion de prix.

Aujourd’hui, les gens connaissent le prix de toute chose et la valeur d’aucune.

Oscar Wilde

J’imagine que cette phrase, vous l’avez entendue au moins une fois dans votre vie.

C’est bel est bien le problème de notre actualité. Nous savons combien me coûtent le remboursement de mon crédit, ma facture d’électricité, d’eau… mais je ne suis plus à même de lui donner une réelle valeur.

Je pense donc j’investis

Revenons à nos moutons de l’investissement. C’est à mon sens une excellente chose de pouvoir se projeter et de savoir le faire. C’en est une autre d’être sûr de nos choix et de nos projections.

D’un point de vue financier, cela se traduira par la compréhension des outils qui me sont mis à disposition. Ces outils, en France, se traduisent par 3 grandes familles : les outils financiers, les outils juridiques et es outils fiscaux.

Les outils financiers :

Livret A, Plan Épargne en Actions (PEA), Assurance vie, Compte courant… toutes ces enveloppes financières ont vocation à donner une dynamique à ce que nous pouvons considérer comme vos flux financiers. Si votre compte courant est en quelques sortes la gare d’arrivée et de départ de votre argent, les livrets d’épargne sont les destinations vers lesquelles vous vous envisagez dans un futur plus ou moins proche, avec du court terme (votre livret A) et du long terme (votre assurance vie).

Les outils financiers mis à disposition peuvent être vus comme le reflet de vos projections d’un point de vue prix, en ayant en tête :

  • Combien votre argent vaut aujourd’hui ;
  • Combien vous espérez qu’il vaudra plus tard ;
  • Combien il vaudra réellement.

Le tout, pour payer vos factures, loyers/crédit, dépenses quotidiennes… En résumé, quelle sera votre stratégie tenant compte de ce que permettent ces enveloppes ? 

Les outils juridiques :

Droits de succession, contrat de mariage, donation… La loi a pour elle que si vous ne la respectez pas, vous serez sanctionné. A l’inverse des outils financiers où il existe de nombreuses stratégies, il n’existe qu’une loi française à laquelle chaque citoyen est soumis. De plus, ce ne sera pas votre décision unique de la faire changer mais celle du gouvernement (la vôtre avec celle des autres).

Pour autant, force est de constater que la loi, si elle est respectée et bien comprise, peut faire partie de votre stratégie afin de vous aider à naviguer dans vos investissements. Cette dernière permet d’intégrer dans vos investissement les autres (parents, enfants, amis…) et cadrent les relations en reprenant ce qui vous est permis, ce qui ne l’est pas, et à quelles conditions.

Elle sera en quelques sortes la dimension interpersonnelle de vos investissements.

Les outils fiscaux :

Impôts sur les revenus, Cotisations sociales, TVA… Les puristes avanceront que la fiscalité relève des outils juridiques (droit fiscal). Les puristes avanceront ensuite que c’est une discipline à part entière au sein du droit. Je la place donc séparément d’un point de vue de l’investisseur car la fiscalité possède quelque chose de magique : elle façonne le pays dans laquelle elle est appliquée.

Payer des impôts, c’est transmettre de l’argent à une institution qui, avec cet argent, nous permet de vivre dans de bonnes conditions. Les impôts et taxes permettent de faire vivre un pays en lui procurant les moyens de créer des infrastructures visant à améliorer les conditions de vie de ses citoyens. 

Lorsque cet argent n’est pas utilisé pour des raisons obscures, il prend un sens social considérable. C’est d’ailleurs pour cela que payer l’impôt, c’est investir pour la société de demain.

La fiscalité est un outil qu’il faut surveiller de près lorsque l’on devient investisseur car c’est ce qui vous permettra de faire des ajustement mélangeant à la fois vos outils financiers et vos outils juridiques.

En quelques sortes, la fiscalité traduira votre propension à vous investir sur du long terme dans la société dans laquelle vous vivez.

3 outils, un problème

Alors oui, le système n’est pas propice à une vision de l’investissement comme étant seulement celle de s’assurer de pouvoir régler ses factures une fois retraité.

Alors oui, le système n’est pas propice à une vision des lois comme étant seulement quelque chose qui protège les bons face aux méchants. 

Alors oui le système n’est pas propice à une vision de l’impôt comme étant un outil de partage et d’amour.

Il est très facile de s’insurger contre des politiques fiscales favorisant l’actionnariat et la rémunération du capital.

Il est très facile de s’énerver contre le mille feuilles juridique français (le Code Civil date de 1804) et son rendu complexe, poussant à devenir un vrai expert avant de se décider.

Il est aussi très facile de se révolter contre la hausse des impôts qui ,avant de financer les infrastructures sociales financent disons d’autres priorités pour qui les décide.

Il est aussi très facile de changer les choses, si tant est qu’on y met de la volonté, et que notre investissement n’est pas à court terme, mais à long terme.

Un problème, des milliards de solutions

C’est en comprenant les enjeux et les mécanismes de ces outils que chaque personne est en mesure d’agir et d’impulser un changement dans les mentalités. L’éducation financière est fondamentale pour mieux appréhender son rapport avec l’argent. C’est celle qui vous permettra de mieux comprendre l’enjeu de l’argent, de ce que vous lui attribuez comme valeur et comment vous l’utilisez.

Investir oui mais pourquoi ? Pour se donner la chance de modifier ce qui peut l’être, participer à une société moins corrompue par l’argent et ses conséquences néfastes, créer un futur où la valeur des choses sera considérée avant leur prix. L’investissement, c’est la question de l’argent dans le temps. C’est l’Histoire de l’argent et ce qu’il représente.

Un historien* a défini l’Histoire comme étant le produit de la manière avec laquelle un humain d’une époque donnée comprend et interprète son passé, le met en perspective avec son présent, et le met au service de son futur.

A bons entendeurs, il n’est jamais trop tard pour comprendre son passé d’investisseur, le mettre en relation avec le contexte présent et le mettre au service d’une société meilleure.

A bientôt

Paradigmatiks.


*Luis Enrique Rodríguez Baquero

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.